Publié le Catégories Réparation automobile

Le document unique dans la réparation automobile

Les facteurs de risques professionnels des garagistes

Les garages multimarques généralistes les concessionnaires, les centres de réparation rapide, réalisent pour l’essentiel, l’ensemble des travaux de prestations de service du parc automobile français et européen. Ils représentent 140 000 salariés rien que pour la France. Comme toute entreprise, ces prestataires grand public doivent inventorier leurs risques professionnels et les consigner dans le Document Unique d’évaluation des Risques (DUERP)


La réparation automobile couvre 3 activités.

    1. L’entretien, qui englobe les interventions pour le bon fonctionnement et la longévité du véhicule (remplacement des pneus, des échappements, des pare-brise, des plaquettes de freins, les vidanges… )
    1. La réparation, suite à un accident ou un accrochage (carrosserie, remplacement de pièces détachées structurelles -optiques, moteurs…) Cette activité est principalement réalisée par les concessionnaires des grandes marques
  1. Le dépannage et l’enlèvement des véhicules en bord de route (remorquage, transport sur plateau…
Le DUERP facile pouru les métiers de la réparation automobile
Le document unique pour les garages et concessions

Le Document Unique comporte des risques professionnels qu’il faut identifier et hiérarchiser au préalable. L’atelier concentre bien-sur une grande partie des accidents , mais les services administratifs et commerciaux peuvent parfois être source de complications graves comme les accidents de voiture pour les commerciaux, ou le stress pour les employés des services après vente

DUERP
Évaluer le danger des conduites de carburant

Les glissades, les chutes, les erreurs de manipulation manuelle sont les principales causes d’accident avec ou sans arrêt. Ils génèrent environ 80 jours d’arrêt pour une chute de plain-pied, jusqu’à 300 jours pour une pathologie de l’épaule !

Les interventions sous des véhicules mal soutenus sont aussi la cause d’accidents graves voir mortels.

DUERP des marchands réparateurs automobile
Protection des salariés dans les garages automobile

Les travaux sur les réservoirs ou conduites de carburant font parti des risques qu’il faut prévenir. Ils causent des brûlures du 1er et 2ème degrés sans parler des dégâts matériels importants liés à la surchauffe des structures pendant l’incendie.

Les explosions des pneus et la désintégration des roues sont aussi sources d’accidents graves. Ces incidents peuvent aussi se produire en dehors de l’atelier lors d’interventions de service après vente dans les exploitations agricoles ou encore les carrières.

Ci-après les 20 thématiques pour lesquelles il faut apporter une vigilance particulière pour les salariés travaillant dans la réparation automobile.

  1. Les carburants dans les véhicules en réparation
  2. Les précautions pour le nettoyage et le dégraissage des pièces
  3. Le danger des huiles usagées
  4. Les émissions de gaz d’échappement pour véhicule diesel
  5. Le risque de l’amiante
  6. Les poussières nocives et les risques pour la peau et les bronches
  7. Le danger des travaux à chaud sur les roues
  8. Le montage / démontage et le risque d’explosion lors du gonflage des pneus
  9. Le soudage et l’oxi-découpage
  10. Le travail sous les véhicules
  11. La réparation des pare-brises et vitres latérales
  12. Les véhicules électriques et hybrides
  13. Les chutes de hauteur
  14. Les glissades et les chutes de plain-pied
  15. Les vibrations dans les membres supérieurs
  16. Le port de charges manuelles
  17. La réduction du bruit
  18. Les accidents par choc ou chutes d’objets
  19. Le choix des gants adaptés aux dangers
  20. Les principales précautions du travail en bord de route

 

Publié par

CaptainRisk - IPRP -

www.captainrisk.eu, solution en ligne pour l'évaluation des Risques Professionnels en vue de l'élaboration du Document Unique - IPRP - Intervenant en Prévention des Risques Professionnels -