Publié le Catégories Prévention des risquesMots-clés , ,

Le covid-19 et la prévention des risques professionnels

Le covid-19 doit-il être considéré comme un risque professionnel ?

Quand la justice s’en mêle

Le covid-19 doit-être considéré comme un risque professionnel, car l’on peut le contracter dans l’enceinte de l’entreprise.

Les récents cas de mise en demeure par la justice, de mieux évaluer les risques professionnels, en sont l’illustration et particulièrement le cas Amazon

Mettre en place des préventions adaptées

Il convient donc de mettre en place une prévention adaptée à chaque situation de travail. Le simple fait d’aller au travail peut rendre malade par contagion. Le covid-19 est dangereux et le restera tant qu’il n’aura pas été totalement éradiqué. Le risque d’être contaminé par le virus dans l’entreprise est très élevé. La notion de risque renvoi à la proximité du danger. Si vous êtes éloigné de vos collègues, vous êtes moins exposé.

Donc le risque d’être malade, voir même, de perdre la vie au travail est réel. Le covid-19 est bien un risque professionnel et doit faire l’objet d’une évaluation et la mise en place d’un plan d’action.

Comment évaluer le risque covid-19 ?

C’est très simple. Il suffit d’avoir la bonne solution en ligne pour le faire en quelque clics. La capture d’écran ci-après met en évidence la rapidité et la simplicité d’une cotation du risque en quatre dimensions.

Cotation du risque covid en 4 dimensions pour PME

Estimation du facteur de risque covid pour les TPE

Il suffit de positionner le ou les curseurs sur la ligne du paramètre à estimer

Une fois la cotation obtnue, il faut traiter le risque covid-19 en y ajoutant les préventions appropriées en fonction des situations rencontrées dans les unités de travail de l’entreprise. Elles seront générées et inscrites automatiquement dans le document unique.

Choisissez votre métier

Evaluer le risque covid-19 en quelque clics seulement

Pour se faire nous avons intégré le risque covid dans toutes nos bases de données métiers. Ouvrez un compte, puis choisissez le facteur de risque coronavirus covid-19. Adossez la prévention correspondante proposée. C’est fait.

Qui s’occupe d’évaluer le risque covid-19 ?

C’est le préventeur. Le préventeur est une personne physique en charge de la sécurité dans l’entreprise. Pour les plus petites, c’est souvent le chef d’entreprise lui même qui occupe ce rôle, du fait de son obligation juridique. Pour les plus grandes, c’est un salarié qui évalue le risque coronavirus. Il agit par délégation, à temps plein ou partiel, pour cette activité.

Aller dans chaque service

Evaluer le risque covid_19 fait partie de l’animation de la sécurité de l’entreprise. Il faut aller dans tous les services, pour obtenir des informations sur les conditions de travail en général, et celle de la lute contre le coranavirus en particulier.

A ce titre, comme tout manager, le préventeur, met en œuvre sa politique en rapport avec les objectifs de réductions des risques professionnels, défini par le chef d’entreprise, dont la réduction du risque covid-19 fait partie.

On parle alors, de management des risques professionnels.

Publié le Catégories Juridique et décisions de justiceMots-clés , ,

Le risque covid-19 et le document unique

Que risque t’on si l’on intègre pas le risque Covid-19 dans son document unique ?

Le risque de fermeture de l’entreprise

Ne pas intégrer le risque covid-19 dans le document unique, c’est s’exposer à des complications administratives, c’est encourir des sanctions d’ordre administratives et pénales parfois lourdes, comme le risque de fermeture de l’entreprise. (voir le cas Amazon)

Comment évaluer un risque coronavirus ou covid-19?

Lire la suite
Publié le Catégories RéglementationMots-clés , , , ,

Rappel des délais de déclaration d’accident du travail

Ordonnance covid-19 du 22/04/20

Prolongation des délais applicables

En cas d’accident du travail l’ordonnance du 22 avril 2020 permet l’allongement du délai de déclaration de l’accident ou d’une maladie professionnelle de la part de l’employeur ou de l’employé. Celle-ci s’inscrit dans la panoplie d’outils juridiques et administratifs visant à lutter contre la pandémie du coronavirus. Ci après synoptique de différentes situations de déclarations et de l’augmentation des délais accordés

Il conviendra comme après chaque accident d’en analyser la cause et de réévaluer le risque inscrit dans le document unique de l’entreprise

Lire la suite
Publié le Catégories Prévention des risquesMots-clés , , , , ,

Covid-19. Masques à usage non sanitaire

Création de deux nouvelles catégories de masques

Les ministères du travail, de la santé et de l’économie, valident la création de deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire. Ces masques sont utilisables comme équipement de travail de type EPI et destinés à prévenir contre les projections de gouttelettes.

Lire la suite
Publié le Catégories Prévention des risquesMots-clés , , , ,

Comment réaliser son masque

Pour compléter les gestes barrières

Pour compléter la pratique des geste barrières, la confection de son ou ses propre(s) masque(s) barrière(s) est une initiative intéressante. Moins ambitieux en terme de protection que les masques appelés FFP2, ces derniers étant réservés aux personnels soignants.

Lire la suite
Publié le Catégories RéglementationMots-clés , , , , ,

Coronavirus et services de santé au travail

Que contient l’ordonnance urgence sanitaire pour les missions des services de santé au travail ?

Diffuser les messages de prévention et de continuer d’accompagner les entreprises

L’autorisation des médecins du travail à continuer de prescrire et/ou renouveler des arrêts de travail en rapport avec le covid19. Les médecins pourront aussi procéder à des tests de dépistage. (attente des décrets et arrêtés )

Le report des visites de suivi prévues depuis le 12 mars au plus tard le 31 décembre 2020. Le médecin du travail peut maintenir la visite s’il estime nécessaire. Un décret est attendu pour les travailleurs en SIR, handicapés et de nuit.

Les SST peuvent reporter ou aménager leurs actions en milieu de travail hors #covid19. Le médecin du travail peut les maintenir si il estime qu’ une intervention est nécessaire

L’ensemble de toutes ces mesures, est applicable jusqu’à la date, prochainement fixée par décret, ou au plus tard jusqu’au 31 août.

Dans le cadre de l’évaluation de vos risques professionnels pensez à mettre à jour votre document unique. Il en va de la santé de vos salariés, de vous même ainsi que de la sécurisation administrative de votre entreprise

Publié le Catégories AgricultureMots-clés , , , , ,

Covid-19-Consignes employeurs en élevages agricoles

Protéger vos salariés, c’est protéger votre exploitation

Divulguer l’information et la rendre accessible

  • Sur la situation de la maladie
  • Sur les mesures de préventions pour la combattre
  • Apposer des affiches informatives hygiéno-sanitaires.
  • Instaurer le 1/4 d’heure sécurité covid-19
  • Inscrire les préventions dans votre document unique
  • Informer les salariés quelle est disponible

Rappels des préventions à mettre en place

Interdire toute visite ou entrée inutile dans l’élevage pour protéger le personnel.

Mettre à disposition du savon et / ou des produits désinfectants à proximité immédiates des entrants ainsi que dans les douches et les toilettes de l’élevage.

Encourager de se nettoyer les mains le plus fréquemment possible

Nettoyer plus fréquemment qu’à l’accoutumé les parties communes de l’élevage

Opter pour le télétravail lorsque cela est possible

Favoriser la communication interne via des moyens numérique

Accès à l’élevage en véhicules indépendants. Évitez les véhicules partagés. Évitez tout contact dans l’accès élevage-véhicule / véhicule-élevage

Organisez les horaires en privilégiant d’une part le transport individuel et d’autre part la séparation des heures d’entrée et de sortie.

Quitter l’élevage pour aller dans un lieu public seulement en cas de stricte nécessité

Utilisez des masques en permanence.

Établir des « pare-feu » entre les travailleurs (dans les mesures visant au fonctionnement de l’élevage)

Contrôlez la température corporelle à l’entrée de l’élevage (en respectant les consignes d’utilisation du thermomètre laser)

Appeler le numéro d’urgence pour les personnes présentant les symptômes du coronavirus COVID-19 (toux, détresse respiratoire, conjonctivite, fatigue …) notamment lorsque la température est supérieure à 36,5 C

Déprogrammez où limiter les voyages et les déplacements autres que celui du lieu de travail (élevage) et de ls résidence

Suspendre les sessions de formation en présentiel de vos salariés