Publié le Catégories Prévention des risquesMots-clés , , ,

Les 9 principes généraux de prévention

Les 9 principes généraux de prévention

Les 9 principes généraux de prévention permettent à toute entreprise de réduire les risques auxquels peuvent être exposés les salarié. Cette démarche s’inscrit dans l’application du code du travail en référence à l’article L4121-2 . Ils sont le fil conducteur de toutes démarches de prévention des risques professionnels.


1 – Éviter les risques

Le risque c’est l’exposition à un danger. Pour faire de la prévention intelligente , il faut supprimer ou l’exposition, ou le danger.

2 – Évaluer les risques

Quand les risques ne peuvent pas être évités, il faut les évaluer. Il faut réaliser un inventaire selon leurs niveaux d’importance. En fonction que l’on soit initié ou pas, l’on pourra s’appuyer sur l’utilisation d’un code couleur, associé à une sémantique correspondante. Ou alors à un système de cotation basé sur la fréquence, la gravité, la maitrise et l’exposition.

3 – Combattre les risques à la source

Il faut raisonner au départ en pensant à la source, c’est à dire aux mesures de prévention qu’il sera possible de mettre en place pour éviter d’exposer les salariés aux dangers d’une nouvelle façon de travailler lié à l’arrivée d’un nouvel équipement.

4 – Adapter le travail à l’homme,

Dans la lignée du point N°4, il faut adapter le travail à l’homme et non l’inverse. L’homme ne doit pas compenser sa façon de travailler pour éviter l’accident.

5 – Tenir compte de l’évolution de la technique

Adapter les techniques de prévention à l’évolution technique. Il est nécessaire de se tenir informé d’une part par les remontées des salariés et d’autre part par de nouvelles offres de préventions qui peuvent être proposées par des prestataires de service en solutions matérielles tel les EPI ou immatérielles comme de nouvelles applications mobiles ou web

6 – Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas ou moins

Idem point N° 5. Toujours se tenir informé en vu d’améliorer les conditions de travail des salariés. Par exemple, préférer des ciseaux à bouts ronds plutôt que pointus, quand c’est possible. Ou encore, remplacer l’eau de javel par du bicarbonate de soude associé à du vinaigre blanc.

7 – Planifier la prévention

Pour planifier la prévention il est nécessaire d’intégrer de façon cohérente, la technique, les conditions de travail, le climat social.

8 – Associer les mesures de protections collectives à celles de protections individuelles

Les mesures de protection collectives sont réputées être aussi efficaces que celles des protections individuelles. D’abord étudier toutes les protections collectives envisageables, ensuite, proposer des mesures de protection individuelles.

9 – Donner les instructions appropriées aux travailleurs

Donner les instructions appropriées aux travailleur est le principe fondamental de toute prévention des risques professionnels efficace. Donner toutes les instructions, les modes opératoires, les procédures aux employés au préalable semble évident, mais pour autant les uns et les autres n’ont pas forcement la même vision des choses notamment la notion de dangers. Donc l’employeur devra s’assurer que chaque employés aura non seulement bien compris ce qui leur a été dit, mais aussi que la mise en application soit bien intégrée dans la tenu du poste. Certaines solutions web proposent dans leurs fonctionnalité cette possibilité en proposant des fiches de postes intégrant la sécurité.

Publié le Catégories Biens équipements TP / PL / AG, Réparation automobileMots-clés , , , ,

Le danger des huiles de vidange dans les ateliers

Le danger des huiles de vidange dans les ateliers

Prévention des maladies professionnelles dans les ateliers de réparation automobile

Le danger des huiles de vidange est une réalité dans les ateliers de réparation automobile. Ils peuvent être sources de complications pour la santé des mécaniciens.

Découvrez le document unique spécial garage automobile
Lire la suite